L’offre de logiciels de gestion de projet Agile est aujourd’hui pléthorique. Difficile de ne pas céder à la tentation de tout outiller au risque de s’éloigner des valeurs Agile (« valoriser les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils »).

Voici un outillage basique sous forme de deux documents Google Docs :

Il se veut simple et épuré avec les instruments de pilotage de projet agile Scrum courants. D’autres peuvent s’y ajouter. En principe, il suffit d’en faire une copie et c’est prêt à l’emploi.

Indicateurs de pilotage projet Agile

Article associé : Guide de démarrage Scrum

A propos de l'auteur

Florent Lothon

Expert de terrain en gestion de projet et management d'équipe. Florent fait partie des pionniers dans l'usage des méthodes agiles sur des projets à forts enjeux en France. Co-auteur du livre "Devenir une Entreprise Agile".

    • Florent Lothon dit :

      Tout le plaisir est pour moi 😉

  • Merci pour le partage, très utile!

  • Bonjour,
    Si on estime les tâches en jours/hommes et que la durée du Sprint est de 10 jours (Bon on va dire 8 avec les jours fériés pour ce sprint) et que j’ai par exemple dans mon Sprint Backlog Tâche 1, Valeur prédite : 4Jours/hommes, Lundi : ? , Mardi : ?….Comment je remplis les valeurs de lundi et mardi au fur à mesur de l’avancée du sprint? Si lundi il y a deux personnes de la scrum team qui travaillent pour réaliser la tâche 1 alors dans la case Mardi je mets 2 parce que avoir deux personnes pendant une journée équivaut à deux jours/hommes? Merci de m’éclairer.

  • Bonjour Sarah,
    D’abord il est recommandé d’avoir des tâches estimées en heures de moins d’une journée de travail pour avoir un tableau des tâches associé qui vit et qui facilite la répartition du tra

  • Bonjour Sarah,
    D’abord il est recommandé d’avoir des tâches estimées en heures de moins d’une journée de travail pour avoir un tableau des tâches associé qui vit et qui facilite la répartition du travail. Ce n’est pas toujours évident au début d’être aussi fin. On est rarement habitué à le faire.

    Mais je ne réponds pas à votre question. Dans le cas que vous citez, c’est le reste à faire réel qui compte. Pas la soustraction du temps estimé par le temps passé. En binôme, on va généralement plus vite que seul sans aller non plus deux fois plus vite. Une façon de faire consiste à compter le temps estimé restant de chacun des deux développeurs et de les additionner pour mettre à jour le « reste à faire ».

    Pour information, au passage, à un niveau de maturité plus avancé de l’équipe, on pratique souvent le « no estimate » de ces tâches. Et on ne suit finalement que l’évolution du nombre de tâches restantes en fonction du temps. Chaque tâche faisant à peu près la même taille.

    J’espère avoir répondu à la question

    Amicalement,
    Florent

  • Delphine dit :

    Bonjour Florent,

    les deux liens vers les documents « outillage » n’ont pas l’air de fonctionner.

    Bien cordialement,
    Delphine

    • Bonjour Delphine,

      Je viens de faire un test concluant.
      Est ce que le problème ne pourrait pas venir du proxy de ton entreprise ?

      Merci à toi
      Florent

  • Simo Tatiana dit :

    Merci pour ce partage. C’est vraiment sympa de votre part.

  • Merci pour le partage, très utile!

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Vous voulez d'autres contenus de qualité ?

    Découvrez ces articles

    >