Le marché du travail pour les métiers de l’agilité

Article invité rédigé par l'équipe Jobsora en mai 2020

Avec les dernières évolutions de la société du travail sont apparus les Scrum master ou les coachs agiles. Ce sont des métiers reliés à « l’agilité », une façon de penser et de travailler qui privilégie une approche « test & learn » pour les produits plutôt qu’une voie plus classique avec un objectif clairement défini et une route en ligne droite à prendre impérativement. Dans les deux jobs cités, il s’agit de personnes qui renforcent, par leur présence et leurs conseils, des équipes. En France, selon une étude de Randstad qui est parue en 2019, les métiers agiles sont en pleine expansion, et cela de manière spectaculaire : 30 % de demandes de métiers "agiles" en plus entre 2018 et 2019. Mais quelles sont les réelles opportunités professionnelles des divers métiers de ce courant agile ?

Le métier de Scrum Master

Un Scrum Master est chargé de mettre en oeuvre, faire comprendre et faire respecter un cadre de travail agile propice à la performance et motivation durable d'une équipe projet. Il a donc un rôle de facilitateur ou coach vis à vis de l'équipe projet et de l'organisation pour aider chacun à s'approprier ce cadre appelé Scrum. Ce cadre permet à une équipe de s’auto-organiser et d’apporter des changements rapidement, conformément aux principes agiles. Puisque l'agilité repose sur le principe d'auto-organisation de l'équipe, celui ou celle qui occupe le rôle de Scrum Master n'a pas recours à son éventuelle supériorité hiérarchique comme on le rencontre souvent avec un rôle de chef de projet "classique". Pour autant, bénéficier d'un niveau hiérarchique équivalent à celui d'un chef de projet est un plus pour exercer le rôle de Scrum Master afin de bénéficier du niveau d'influence nécessaire pour réussir à mettre en oeuvre les fondamentaux de l'agilité. Car une telle mise en oeuvre vient parfois bousculer le statu quo de l'organisation. Il a aussi en charge d’améliorer les interactions au sein de l’équipe Scrum ainsi qu'en cette dernière et l’organisation, afin de maximiser la productivité de l’équipe. 

Pour devenir un Scrum Master, la certification a tendance à s'imposer comme un prérequis. Des formations existent pour vous préparer à cet examen, mais surtout à vous aider à appréhender à la fois la façon de penser agile et les outils (les rôles et responsabilités associées, les étapes du processus de gestion de projet agile avec Scrum, les indicateurs à suivre, les règles du jeu, le vocabulaire, etc). L’obtention d’une certification vous ouvrira des portes certaines sur le marché du travail.

Le salaire moyen d’un Scrum master salarié est de 40 000€/an d’après le site Neuvoo, de 45 615 €/an d’après le site Glassdoor et de 45 000 €/an pour le site de la plateforme FreelanceRepublik. Le Monde Informatique indique les salaires des Scrum masters peuvent s’élever jusqu’à 60 000 € annuels. Il est à noter que les salaires sont plus élevés en Île de France. Les Taux Journaliers Moyens pratiqués par les freelances sont en moyenne de 490 € pour un junior, 580 € pour un Scrum master moyen et 675 € pour un senior. 

Le métier de Scrum master fait partie des 5 métiers qui se développent le plus. Le nombre d’offres d’emploi de Scrum master a fortement augmenté. 2 774 annonces d’emploi ont été publiées en 2019, soit une hausse de 30 % en un an.

Le cadre de gestion de projet Scrum a été conçu initialement pour le développement de logiciels. Les entreprises qui recrutent des Scrum masters sont les start-ups, les agences web qui gèrent des projets en utilisant les méthodes agiles, et les entreprises de services du numérique (ESN), autrefois appelées sociétés de service en ingénierie de l’informatique (SS2I). Il existe aussi une demande de la part des clients de ces entreprises, qui poussent à l’embauche de Scrum masters pour la gestion de leurs projets. Les entreprises qui ont observé les bienfaits des méthodes agiles souhaitent souvent poursuivre avec ces méthodes. Et on constate de plus en plus l'utilisation de Scrum ou autres "méthodes" agiles dans d'autres secteurs.

Pour ce qui est des opportunités de carrière après ce métier, il y en a évidemment plusieurs, en regard des caractéristiques spécifiques du poste. Si un Scrum Master a conservé des compétences techniques, le passage à un rôle de responsable du développement peut être une étape logique pour lui. Mais les Scrum Masters deviennent souvent des coachs, des mentors, des managers ou, alors, continuent à être Scrum Masters, mais dans des situations plus complexes qu’auparavant.

Le métier de Product Owner

Le Product Owner est un membre de l’équipe de développement de produit dont le rôle est de gérer le "product backlog" (ou "backlog de produit" mais la traduction n'est pas parfaite). Le Product Backlog est une liste d’éléments, classés par ordre d’importance, sur lesquels l’équipe de développement doit travailler pour réaliser le produit. Le Product Owner partage sa vision cible du produit avec le reste de l’équipe est collabore au quotidien avec elle pour répondre à ses questions, donner ses feedbacks permettant de vérifier que ses besoins ont bien été compris. En parallèle, il affine régulièrement les besoins qui devront être prochainement couverts ajuste les priorités en fonction de l'évolution du contexte. Étant donné que l’organisation des tâches par priorité peut être difficile, tout comme il est difficile de savoir ce que souhaite réellement un utilisateurs ou client, les chefs de produits (ou "chef de projet MOA (maîtrise d'ouvrage)") s’efforcent généralement de basculer en mode agile ou autre approche empirique offrant davantage de souplesse tout en réduisant les risques du projet.

Le salaire moyen d’un Product owner est de 45 000€/an d’après le site Neuvoo, de 47 067 €/an d’après le site Glassdoor et de 42 690 €/an pour le site Adzuna. D’après le JDN (journal du net), un product owner gagne entre 3 333 € bruts et 7 000 € bruts par mois en France.

Pour faire ce métier, plusieurs caractéristiques sont nécessaires : connaître les dernières tendances ; avoir des compétences en relation client via des relations sociales perfectionnées – écoute active, flexibilité, etc. - ; avoir un bon leadership ; être un bon communicant avec les équipes ; savoir surmonter et résoudre les problèmes rencontrés ; tout autant que savoir résoudre les conflits humains, pour tirer le meilleur parti de chaque groupe de travail.

Pour ce job, on peut trouver du travail sur les plateformes en ligne, comme il en existe beaucoup. Jobsora est un bon exemple. C’est en priorité là qu’il faut chercher pour les trois métiers que nous évoquons dans cet article. Vous pouvez aussi consulter des forums, ou simplement faire marcher votre réseau – anciens collègues de travail, anciens collègues d’étude, etc.

Un Product Owner qui a su s'approprier les leviers de réussite de l'agilité aura de forte de chance de réaliser avec l'équipe un super produit. De par sa position de représentant des clients/utilisateurs, sponsors du projet (direction, actionnaires, partenaires), service marketing, les résultats obtenus pourrons lui ouvrir de nouvelles opportunités professionnelles au besoin. L’expérience acquise en étant product owner est un atout précieux pour apprendre comment faire pour réussir un produit, comment animer une équipe, comment obtenir un retour sur investissement élevé, comment engager des clients, etc. Toutes ces qualités sont recherchées pour des postes à hautes responsabilités.

Le métier de coach agile

Le coach agile a pour but d’accompagner un individu, une équipe ou toute une entreprise dans l'appropriation des leviers de réussite de l'agilité. Que ce soit dans une optique de recherche de performance ou de création d'un environnement de travail durablement motivant (d'une certaine façon, l'agilité replace l'humain au coeur du réacteur).

Le coach agile dispose non seulement d'une forte expérience dans la mise en oeuvre réussie de l'agilité dans divers contextes mais également de compétences de formateur. Il bénéficie également d'une vision élargie du spectre des différentes "méthodes" agiles ou méthodes/techniques connexes afin de pouvoir répondre aux différents objectif d'une entreprise en fonction de son contexte et degré d'appropriation de l'agilité.

Le salaire moyen d’un coach agile est de 62 500 €/an d’après le site Neuvoo, de 63 487 €/an d’après le site Glassdoor et de 52 503 €/an pour le site Indeed. Le package des coachs agile est 15,4% moins élevé en province qu'en Ile-de-France, d’après Data Recrutement.

Pour trouver du travail dans ce domaine, commencez à adapter les pratiques agiles à votre rôle actuel. Les recruteurs pour les rôles de coach agile voudront voir une expérience pratique. Faites une formation agile et envisagez une certification. Être certifié en agile ne suffit pas à lui seul pour obtenir un job de coach agile, mais cela démontre une volonté d’apprendre et vous garantira que vous êtes à jour avec les meilleures pratiques.

Le coach agile expérimenté peut ensuite envisager de faire d’autres métiers, qui demandent des capacités proches des siennes. On pense en particulier au coach d’entreprise. Ce dernier se concentre sur la gestion à un haut niveau au sein de l’organisation, en quittant donc la base des travailleurs pour aller vers la direction. Les coachs d’entreprise sont des coachs pros, ce qui implique une réglementation supérieure, avec un encadrement par des pairs. En effet, un coach d’entreprise peut influer sur la direction même d’une entreprise : autant, donc, que ce soit bien régi. A noter que la rémunération s’élève dans ce job : les coachs d’entreprise ont des salaires plus importants que les coachs agile.

A propos de l’auteur

Chez Jobsora, nous vous aidons à trouver la meilleure occupation dans la vie, en vous offrant des offres d'emploi actuelles accumulées de plusieurs sites d'emploi et d'employeurs directs fiables.

Partagez vos réflexions 0 commentaires